Action culturelle internationale en montagne Visites de découverte des patrimoines, rencontres littéraires, éditions
Septembre 2020 | 20es Rencontres littéraires en Savoie Mont Blanc Vendredi 11 et samedi 12 septembre 2020 à Chamonix-Mont-Blanc
Accueil / Vie littéraire / Les Rencontres littéraires en Savoie Mont Blanc / Septembre 2020 | 20es Rencontres littéraires en Savoie Mont Blanc

Septembre 2020 | 20es Rencontres littéraires en Savoie Mont Blanc

Vendredi 11 et samedi 12 septembre 2020 à Chamonix-Mont-Blanc

    Les Rencontres littéraires en Savoie Mont Blanc :
    Septembre 2020 | 20es Rencontres littéraires en Savoie Mont Blanc

    Septembre 2020 | 20es Rencontres littéraires en Savoie Mont Blanc

    20es Rencontres littéraires en Savoie Mont Blanc
    Vendredi 11 et samedi 12 septembre 2020 à Chamonix-Mont-Blanc

    La 20e édition des Rencontres, reprogrammée en septembre et d’autant plus attendue, a offert à tous les participants, public et écrivains, une grande bouffée d’énergie, de mots partagés et de conversations rattrapées. Et trouvé dans la contemplation du mont Blanc de quoi nourrir de nouvelles envies !

    Les Rencontres en images>>





    L’album de l’édition 2020

    Crédits photographiques : Marie Colliot-Thélène, Sandrine Pérez, Marie Galey

    VENDREDI 11 SEPTEMBRE
    18h, Médiathèque de Chamonix

    Vernissage de l'exposition « Jean-Marc Rochette : portraits de la montagne »

    Vernissage de l’exposition

    Vernissage de l'exposition « Jean-Marc Rochette : portraits de la montagne »

    « Jean-Marc Rochette : portraits de la montagne »

    20h30, Cinéma Vox

    concert dessiné

    Concert dessiné avec Jean-Marc Rochette, Bastien Lallemant,

    concert dessiné

    Pierre-Olivier Fernandez et Fanny Sauvin.

    SAMEDI 12 SEPTEMBRE

    9h, La Flégère

    stand café en haut du téléphérique

    Un café pour commencer

    conversation téléphonique en haut de La Flégère et transalpin

    Coup de fil transalpin à Paolo Cognetti

    stand café en haut du téléphérique

    Promenade littéraire au pied du Mont Blanc

    stand café en haut du téléphérique

    Lecture d’Emmanuelle Pireyre

    lecture en altitude

    Lecture de Jean-Baptiste Andrea

    lecture d'Aliona Gloukhova

    Lecture d’Aliona Gloukhova

    15h, Cinéma Vox

    Emmanuelle Pireyre sur scène

    15h00 Chimère – conférence /performance d’Emmanuelle Pireyre

    Jean-Baptiste Andrea, Emmanuelle Pireyre, Jean-Marc Rochette et Fabrice Gabriel

    Où (en) sommes-nous ? – table ronde

    18h, Boutique Guérin

    Jean-Marc Rochette

    Les dédicaces, avec Jean-Marc Rochette,

    Jean-Baptiste Andrea

    Jean-Baptiste Andrea,

    Emmanuelle Pireyre

    Emmanuelle Pireyre

    Aliona Gloukhova

    et Aliona Gloukhova

    Emmanuelle Pireyre

    le stand de la librairie Landru

    Télécharger le programme complet>>

    affiche des Rencontres littéraires 2020

    Les invités

    Jean-Marc Rochette

    Jean-Marc Rochette, né en 1956, est peintre, sculpteur, illustrateur et auteur de bande dessinée. Originaire de Grenoble, il se destine au métier de guide mais en 1976, après un grave accident en montagne il délaisse l’alpinisme et commence une carrière d’auteur de bande dessinée. Il raconte cette période de sa vie dans Ailefroide, altitude 3954 (Casterman, 2018). Il est connu pour être le co-créateur des séries Edmond le cochon, (Cornélius, 1979) et Le Transperceneige (Casterman, 1982). Sa notoriété dépasse le monde de la bande dessinée grâce à l’adaptation de cette dernière série par le réalisateur coréen Bong Joon-ho (palme d’or du Festival de Cannes 2019 – Oscar 2020 du meilleur film). En 2019, il publie Le Loup (Casterman) et Vertiges, un artbook nourri d’un long entretien avec la journaliste Rebecca Manzoni. Manifeste pour peindre le bleu du ciel, livre d’entretiens avec Fabrice Gabriel, a paru en juin 2020 (Fondation Facim et éditions Paulsen-Guérin). video rochette Capture d’écran 2020-05-14 à 23.30.11

    Emmanuelle Pireyre

    Emmanuelle Pireyre, née en 1969, publie depuis 20 ans des livres se situant à la frontière entre roman et poésie. Elle alterne dans son travail littéraire les livres et diverses formes mixtes telles que fictions radio, théâtre ou lectures-performances avec vidéo et musique. Ses publications : Congélations et décongélations et autres traitements appliqués aux circonstances en 2000 et Mes vêtements ne sont pas des draps de lit en 2001 aux Éditions Maurice Nadeau puis Comment faire disparaître la Terre ? (Seuil, collection Fiction & Cie, 2006). En 2012, elle reçoit le prix Médicis pour Féerie générale (L’Olivier). Dans son dernier roman Chimère (L’Olivier, 2019) l’autrice revient sur des questions sociales fondamentales comme les manipulations génétiques ou politiques avec l’humour qui la caractérise.

    Jean-Baptiste Andrea

    Jean-Baptiste Andrea est né en 1971. Il est réalisateur et scénariste, auteur de deux romans : Ma reine (L’iconoclaste, 2017) un conte initiatique à hauteur d’enfants qui a reçu de nombreux prix dont le Prix Femina des lycéens et Cent millions d’années et un jour (L’iconoclaste, 2019) l’histoire d’une expédition paléontologique en pleine montagne où chaque pas nous rapproche du rêve et de la folie.

    Nastassja Martin

    Née en 1986, Nastassja Martin est anthropologue diplômée de l’EHESS et spécialiste des populations arctiques. Elle est l’auteure d’un essai tiré de sa thèse de doctorat dirigée par Philippe Descola, Les âmes sauvages : Face à l’Occident, la résistance d’un peuple d’Alaska (La découverte, 2016), ainsi que d’un documentaire coréalisé avec Mike Magidson Tvaïan (Point du jour, Arte). Croire aux fauves (Verticales, 2019 ; Prix François-Sommier 2020) est son premier récit.

    Paolo Cognetti

    Auteur d’un recueil de nouvelles, Sofia s’habille toujours en noir (Liana Levi, 2013) et d’un carnet de montagne, Le Garçon sauvage (Éditions Zoé, 2016), il a obtenu pour son premier roman Les Huit Montagnes (Stock, 2017 – traduit dans 39 pays) le prix Médicis étranger, le prix François Sommer et le prix italien Strega. Son dernier récit, Sans jamais atteindre le sommet (Stock, 2019), confirme sa place parmi les écrivains de montagne de premier plan.

    Aliona Gloukhova

    Biélorusse, Aliona Gloukhova (née en 1984) passe son enfance à Minsk. Après des études en Arts visuels à Saint-Pétersbourg et un Master en Éducation à Poitiers, Madrid et Lisbonne, elle enseigne à l’Université Européenne de Vilnius pendant trois ans. En 2013, elle s’inscrit en Master de création littéraire de l’Université Paris 8 et commence l’écriture directement en français de son premier roman qui deviendra Dans l’eau je suis chez moi (Verticales, 2018). Depuis, elle vit à Pau où elle participe à l’animation d’ateliers et de stages d’écriture au sein de l’association Mi-marge, dédiée à la création littéraire et à la mise en voix. Son deuxième roman, De l’autre côté de la peau, est paru en février aux éditions Verticales.
    Elle a été accueillie par la Fondation Facim en Résidence d’écrivain en Savoie au printemps 2020.

    Partenaires :

    logo Drac        logo conseil savoie mont-blanc  logo Chamonix-mont-blanc    logo-centre-national-du-livre