Action culturelle internationale en montagne Visites de découverte des patrimoines, rencontres littéraires, éditions
Septembre 2020 | 20es Rencontres littéraires en Savoie Mont Blanc Vendredi 11 et samedi 12 septembre 2020 à Chamonix-Mont-Blanc
Accueil / Vie littéraire / Les Rencontres littéraires en Savoie Mont Blanc / Septembre 2020 | 20es Rencontres littéraires en Savoie Mont Blanc

Septembre 2020 | 20es Rencontres littéraires en Savoie Mont Blanc

Vendredi 11 et samedi 12 septembre 2020 à Chamonix-Mont-Blanc

    Les Rencontres littéraires en Savoie Mont Blanc :
    Septembre 2020 | 20es Rencontres littéraires en Savoie Mont Blanc

    Septembre 2020 | 20es Rencontres littéraires en Savoie Mont Blanc

    20es Rencontres littéraires en Savoie Mont Blanc
    Vendredi 11 et samedi 12 septembre 2020 à Chamonix Mont-Blanc

    paysage avec sommet - Alpes

    En cette année si particulière, qui nous a donné à réfléchir sur ce qui importe vraiment, la 20e édition des Rencontres offrira une grande bouffée d’énergie, de mots partagés et de conversations rattrapées. Et trouvera dans la contemplation du mont Blanc de quoi nourrir de nouvelles envies !

    Ouvertures

    Les Rencontres littéraires de septembre 2020 seront fidèles à leur ambition originelle d’ouverture et de découverte, en reprenant ce qui a fait leur force ces dernières années : l’idéal d’un partage des lointains qui résonne singulièrement en nos temps troublés, mais peut être entendu également comme une invitation à passer la frontière des genres et des pratiques contemporaines.
    Ouvrir les perspectives, décloisonner les disciplines, partager les expériences, n’est-ce pas en fêtant la vingtième édition des Rencontres littéraires se donner la chance de regarder le présent d’un œil neuf ?
    La montagne sépare et réunit : elle peut être la métaphore vécue d’une ascension partagée, selon des voies ou versants différents, mais qui participent de la même dynamique de création. Il s’agira donc non seulement de célébrer l’esprit des lieux, dans un espace de montagne qui est à la fois surplomb et carrefour, au cœur de l’Europe, mais aussi d’en faire symboliquement la scène – vierge comme une page blanche, un sommet enneigé – d’un recommencement.
    Pour nous accompagner dans cette ascension, l’artiste et montagnard Jean-Marc Rochette entraînera dans sa cordée Emmanuelle Pireyre, formidable autrice et performeuse, le romancier venu du cinéma Jean-Baptiste Andrea, l’anthropologue Nastassja Martin, la jeune écrivaine en résidence Aliona Gloukhova et l’écrivain italien Paolo Cognetti. Représentation du paysage, rapport de l’art à la nature ou liens avec le monde animal : autant de motifs pour des rencontres qui se veulent, à leur façon, une célébration littéraire du « vivre ensemble ». Fabrice Gabriel


    Le programme

    VENDREDI 11 SEPTEMBRE
    18h Vernissage de l’exposition « Jean-Marc Rochette : portraits de la montagne »
    Médiathèque – 99, route de la Patinoire
    20h30 Concert dessiné acoustique
    avec Jean-Marc Rochette, Bastien Lallemant et Pierre-Olivier Fernandez
    Cinéma Vox – 22, cours Bartavel
    SAMEDI 12 SEPTEMBRE
    9h00 Accueil autour d’un café
    Hameau des Praz, parking de La Flégère, Chamonix-Mont-Blanc
    9h30 Départ en télécabines vers le site de La Flégère
    10h – 12h30 Promenade littéraire
    avec Jean-Baptiste Andrea, Emmanuelle Pireyre, Aliona Gloukhova, Nastassja Martin et Paolo Cognetti depuis l’Italie
    12h30 Apéritif contemplatif
    Déjeuner libre / Retour vers Chamonix-Mont-Blanc
    15h00 Chimère – conférence /performance d’Emmanuelle Pireyre
    Cinéma Vox – 22, cours Bartavel
    16h Où (en) sommes-nous ? – table ronde
    avec Jean-Baptiste Andrea, Nastassja Martin, Emmanuelle Pireyre et Jean-Marc Rochette, animée par Fabrice Gabriel.
    Où en sommes-nous de notre rapport au monde : à la nature, aux animaux, à la science ? Chacune à sa façon, et en mêlant parfois leur pratique d’écriture à d’autres champs d’expression (arts visuels, cinéma, performance, sciences sociales…), les personnalités invitées s’interrogent sur le présent complexe que nous vivons, et donc l’avenir qui nous attend. Leurs échanges peuvent nous apprendre beaucoup…
    Cinéma Vox – 22, cours Bartavel
    18h00 Dédicaces
    En présence de tous les invités, apéritif offert par les éditions Paulsen
    Boutique Guérin/éditions Paulsen – 30, avenue du Mont-Blanc

    Télécharger le programme complet>>

    affiche des Rencontres littéraires 2020

    jean marc Rochette Rencontres littéraires 2020
    planche BD Le Loup Rencontres littéraires 2020
    Emmanuelle Pireyre Rencontres littéraires 2020
    couverture du livre Chimère
    Jean-Baptiste Andrea Rencontres littéraires 2020
    couverture du livre Cent millions d'annees et un jour
    Nastassja Martin Rencontres littéraires 2020
    couverture du livre Croire aux fauves
    Paolo Cognetti Rencontres littéraires 2020
    Paolo Cognetti Rencontres littéraires 2020
    Aliona Gloukhova Rencontres littéraires 2020
    couverture du livre De l'autre côté de la peau

    Les invités

    Jean-Marc Rochette

    Jean-Marc Rochette, né en 1956, est peintre, sculpteur, illustrateur et auteur de bande dessinée. Originaire de Grenoble, il se destine au métier de guide mais en 1976, après un grave accident en montagne il délaisse l’alpinisme et commence une carrière d’auteur de bande dessinée. Il raconte cette période de sa vie dans Ailefroide, altitude 3954 (Casterman, 2018). Il est connu pour être le co-créateur des séries Edmond le cochon, (Cornélius, 1979) et Le Transperceneige (Casterman, 1982). Sa notoriété dépasse le monde de la bande dessinée grâce à l’adaptation de cette dernière série par le réalisateur coréen Bong Joon-ho (palme d’or du Festival de Cannes 2019 – Oscar 2020 du meilleur film). En 2019, il publie Le Loup (Casterman) et Vertiges, un artbook nourri d’un long entretien avec la journaliste Rebecca Manzoni. Manifeste pour peindre le bleu du ciel, livre d’entretiens avec Fabrice Gabriel, a paru en juin 2020 (Fondation Facim et éditions Paulsen-Guérin). video rochette Capture d’écran 2020-05-14 à 23.30.11

    Emmanuelle Pireyre

    Emmanuelle Pireyre, née en 1969, publie depuis 20 ans des livres se situant à la frontière entre roman et poésie. Elle alterne dans son travail littéraire les livres et diverses formes mixtes telles que fictions radio, théâtre ou lectures-performances avec vidéo et musique. Ses publications : Congélations et décongélations et autres traitements appliqués aux circonstances en 2000 et Mes vêtements ne sont pas des draps de lit en 2001 aux Éditions Maurice Nadeau puis Comment faire disparaître la Terre ? (Seuil, collection Fiction & Cie, 2006). En 2012, elle reçoit le prix Médicis pour Féerie générale (L’Olivier). Dans son dernier roman Chimère (L’Olivier, 2019) l’autrice revient sur des questions sociales fondamentales comme les manipulations génétiques ou politiques avec l’humour qui la caractérise.

    Jean-Baptiste Andrea

    Jean-Baptiste Andrea est né en 1971. Il est réalisateur et scénariste, auteur de deux romans : Ma reine (L’iconoclaste, 2017) un conte initiatique à hauteur d’enfants qui a reçu de nombreux prix dont le Prix Femina des lycéens et Cent millions d’années et un jour (L’iconoclaste, 2019) l’histoire d’une expédition paléontologique en pleine montagne où chaque pas nous rapproche du rêve et de la folie.

    Nastassja Martin

    Née en 1986, Nastassja Martin est anthropologue diplômée de l’EHESS et spécialiste des populations arctiques. Elle est l’auteure d’un essai tiré de sa thèse de doctorat dirigée par Philippe Descola, Les âmes sauvages : Face à l’Occident, la résistance d’un peuple d’Alaska (La découverte, 2016), ainsi que d’un documentaire coréalisé avec Mike Magidson Tvaïan (Point du jour, Arte). Croire aux fauves (Verticales, 2019 ; Prix François-Sommier 2020) est son premier récit.

    Paolo Cognetti
    Auteur d’un recueil de nouvelles, Sofia s’habille toujours en noir (Liana Levi, 2013) et d’un carnet de montagne, Le Garçon sauvage (Éditions Zoé, 2016), il a obtenu pour son premier roman Les Huit Montagnes (Stock, 2017 – traduit dans 39 pays) le prix Médicis étranger, le prix François Sommer et le prix italien Strega. Son dernier récit, Sans jamais atteindre le sommet (Stock, 2019), confirme sa place parmi les écrivains de montagne de premier plan.

    Aliona Gloukhova

    Biélorusse, Aliona Gloukhova (née en 1984) passe son enfance à Minsk. Après des études en Arts visuels à Saint-Pétersbourg et un Master en Éducation à Poitiers, Madrid et Lisbonne, elle enseigne à l’Université Européenne de Vilnius pendant trois ans. En 2013, elle s’inscrit en Master de création littéraire de l’Université Paris 8 et commence l’écriture directement en français de son premier roman qui deviendra Dans l’eau je suis chez moi (Verticales, 2018). Depuis, elle vit à Pau où elle participe à l’animation d’ateliers et de stages d’écriture au sein de l’association Mi-marge, dédiée à la création littéraire et à la mise en voix. Son deuxième roman, De l’autre côté de la peau, est paru en février aux éditions Verticales.

    Elle a été accueillie par la Fondation Facim en Résidence d’écrivain en Savoie au printemps 2020.

    Partenaires :

    logo Drac        logo conseil savoie mont-blanc  logo Chamonix-mont-blanc    logo-centre-national-du-livre