Action culturelle internationale en montagne Visites de découverte des patrimoines, rencontres littéraires, éditions
Paolo Giordano
    La saison littéraire 2020 :
    Paolo Giordano

    Paolo Giordano

    Paolo Giordano, né en 1982 à Turin, est docteur en physique théorique.

    Avec son premier roman, La Solitude des nombres premiers, il est à 26 ans le plus jeune auteur à obtenir le prestigieux prix italien Strega : deux millions d’exemplaires vendus, une trentaine de traductions, une adaptation cinématographique. En 2009, il est traduit au Seuil qui devient sa maison d’édition française. Il confirme ensuite son talent dans Le Corps humain (2013) et Les Humeurs insolubles (2015).

    En août 2019, il publie Dévorer le ciel. Tous ses livres sont traduits en français par Nathalie Bauer.

    Dévorer le ciel

    Chaque été, Teresa passe ses vacances chez sa grand-mère, dans les Pouilles. Une nuit, elle voit par la fenêtre de sa chambre trois garçons se baigner nus dans la piscine de la villa. Ils s’appellent Nicola, Bern et Tommaso, ce sont « ceux de la ferme » d’à côté, jeunes, purs et vibrants de désirs. Teresa l’ignore encore, mais cette rencontre va faire basculer sa vie en l’unissant à ces trois « frères » pour les vingt années à venir, entre amours et rivalités, aspirations et désillusions.

    Dévorer le ciel réunit tout ce que l’on peut attendre d’un excellent roman : des personnages complexes et attachants, une habileté narrative d’où jaillit une large palette d’émotions, une histoire ancrée dans notre temps et une écriture sensuelle, remarquablement traduite par Nathalie Bauer, qui se déploie sans peur de s’approcher au plus près de l’amour, de l’amitié ou du sens de la vie. Ce quatrième roman de Paolo Giordano, 10 ans après La solitude des nombres premiers est le roman d’un écrivain accompli.

    La presse

    « Paolo Giordano possède une écriture attentive et sensible qui va au cœur des choses sans craindre de décrire un sentiment aussi universel que l’amour et qui fait de Dévorer le ciel un livre extraordinaire. »
    Huffington Post

    « Complexe, soutenu, le dernier ouvrage de Paolo Giordano est celui du sens de la vie, que l’on quête au détour de tout instant. Ce qui obsède, à en devenir une nécessité absolue. (Un) roman mélancolique et sensuel qui met à l’honneur les combats écologiques, l’amour et les croyances. »
    ActuaLitté

    Rendez-vous avec Paolo Giordano

    En raison des mesures de protection contre le coronavirus, les rencontres avec Paolo Giordano sont reportées à l’automne.

    Dévorer le ciel couv
    La solitude des nombres premiers couv
    Les humeurs insolubles couv
    Partenaires
    logo Drac         logo conseil savoie mont-blanc