Fondation FACIM : Action Culturelle Internationale en Montagne

2004, George Sand

Une rencontre savoyarde

15 octobre 2004 à La Motte-Servolex, en Savoie

Savez-vous que les Savoyards vous réclament et attendent un livre de vous sur leur pays ?

François Buloz, directeur de la Revue des Deux-Mondes, à George Sand.

Après une brouille, Sand rend visite à son éditeur en Savoie et revient ainsi dans les pas de Rousseau. Elle situera l'action de son roman Mademoiselle La Quintinie sur les bords du lac du Bourget. Mal perçu, ce roman anticlérical sera soutenu par le directeur de la Revue des Deux-Mondes.
Au-delà de l'œuvre littéraire, cette relation complexe et tumultueuse entre la romancière et son éditeur nous instruit sur la vie littéraire au XIXe siècle.

Le 15 octobre 2004, au lycée agricole de Savoie à La Motte-Servolex, autour de Michel Crépu, directeur de la Revue des Deux Mondes, plusieurs personnalités ressuscitent cette époque :

  • Damien Zanone, éditeur de Histoire de ma vie, brosse un portrait de Sand,
  • Robert Kopp, directeur de la collection Bouquins chez Robert Laffont, met en scène la Revue des Deux Mondes au XIXe siècle,
  • Marie-Eve Thérenty, universitaire, démontre l'influence de la Revue sur le travail de l'écrivain,
  • Jean Courrier et Thierry Debroux approfondissent le fameux roman Mademoiselle La Quintinie,  les regards contemporains de Jean-Maurice de Montrémy, journaliste littéraire, et de Serge Safran, auteur, directeur des éditions Zulma et observateur de la vie des revues pour le Magazine littéraire, permettent d'analyser le rôle des revues,
  • Albert Fachler, président de l'observatoire de l'écriture, de l'interprétation littéraire et de la lecture, avance des hypothèses de filiations entre Sand et des auteurs contemporains...