Action culturelle internationale en montagne Visites de découverte des patrimoines, rencontres littéraires, éditions
2018 - Blick Bassy
    Le printemps des Rencontres littéraires :
    2018 – Blick Bassy

    2018 – Blick Bassy

    Blick Bassy est né en 1974 à Yaoudé au Cameroun, la splendide capitale aux sept collines, et vit en France depuis plus de 10 ans. Connu comme musicien-compositeur, guitariste et chanteur, il publie en 2016 son premier roman, Le Moabi Cinéma, chez Gallimard dans la collection « Continents noirs ». Issu d’une famille nombreuse, originaire de l’ethnie Bassa, il est envoyé à l’âge de 10 ans auprès de ses grands-parents dans un petit village où il découvre pendant deux ans la rudesse de la vie sans eau courante ni électricité mais aussi les coutumes, la culture et les musiques traditionnelles.

    Carrière musicale

    A l’âge de 17 ans il crée son premier groupe, The Jazz Crew, puis à 22 ans il connaît une ascension fulgurante en participant à la création du groupe Macase qui obtient de nombreux prix camerounais et internationaux, dont le Prix RFI Musiques du monde. En 2005, il s’installe à Paris et poursuit depuis une carrière solo. Ses trois albums, Léman, Hongo Calling et Akö, font de Blick Bassy un artiste du monde au meilleur sens du terme : enraciné dans son terroir et ouvert à toutes les cultures.

    Notes de lecture

    Connaissant le talentueux musicien nous pouvions n’avoir que des attentes sur le premier roman de Blick Bassy, attentes pleinement comblées. En dressant le portrait de cinq copains qui rêvent d’Occident et tentent par tous les moyens d’obtenir un visa, l’auteur nous entraine dans la vie quotidienne du Cameroun contemporain avec beaucoup d’humour et de pertinence. En attendant le précieux sésame, le narrateur Boum Biboum et ses amis tuent le temps jusqu’à un évènement qui vient précipiter la narration mais dont nous laisserons tout le suspens opérer. Ce roman est l’occasion pour Blick Bassy de jouer avec la musique des mots et des langues, tout en balayant une infinité de thèmes : les églises et la religion, l’inertie des politiques, la feymania (escroquerie à grande échelle), la prostitution, le blanchiment de la peau, la polygamie… « L’humour permet le détachement face à la dureté de la vie. Mais ne pas prendre les choses à cœur n’empêche pas d’avoir une analyse sérieuse de la situation. » Blick Bassy Un roman en prise avec des questions sensibles d’actualité, porté par une narration captivante et un jeu habile sur la langue… A découvrir absolument !

    Blick Bassy à la Grande Librairie, mai 2016

    couverture Moabi cinéma

    Partenaires :

       logo Drac   logo conseil savoie mont-blanc     logo-centre-national-du-livre