Action culturelle internationale en montagne Visites de découverte des patrimoines, rencontres littéraires, éditions
Les Rencontres littéraires, une histoire vraie La littérature et la Fondation Facim, une histoire vraie
Accueil / Vie littéraire / Les Rencontres littéraires en pays de Savoie / Les Rencontres littéraires, une histoire vraie

Les Rencontres littéraires, une histoire vraie

La littérature et la Fondation Facim, une histoire vraie

Les Rencontres littéraires en pays de Savoie :
Les Rencontres littéraires, une histoire vraie

Les Rencontres littéraires, une histoire vraie

Depuis 2001, les Rencontres littéraires explorent les chemins contemporains de l’écriture.

De la première édition consacrée à l’auteur italien Mario Rigoni Stern en 2001 à l’édition 2017 qui a réuni Dany Laferrière, Hyam Yared et Abdourahman A. Waberi sous le signe du « Partage des lointains », les Rencontres littéraires de la Fondation Facim mettent chaque année à l’honneur des écrivains français et étrangers de premier plan.

Consultez l’album photo des Rencontres littéraires depuis 2001>>

  • 2014

    Maylis de Kerangal, six mois après la sortie de « Réparer les vivants » (Verticales), était à Chamonix-Mont-Blanc en compagnie de Jean Echenoz et d’un jeune auteur franco-vénézuélien alors presque inconnu: Miguel Bonnefoy.

    C’est à l’occasion de ces Rencontres qu’elle a publié à ce stade de la nuit dans la collection « Paysages écrits » (Fondation Facim/Guérin éditions Paulsen).

    En savoir plus>>

  • 2013

    La chartreuse d’Aillon, dans le massif des Bauges, a fourni le théâtre où résonnèrent les mots de Marie-Hélène Lafon, Fabienne Swiatly et Bérengère Cournut. Un concert de Mathieu Boogaerts concluait cette journée intitulée « Trajectoires d’écrivains », qui donnera lieu à la publication de Traversée, un texte inédit de Marie-Hélène Lafon.

    En savoir plus>>

  • 2012

    Au château de Clermont, et sous le signe du grand marcheur Jean-Jacques Rousseau, dont on célébrait en 2012 le tricentenaire de la naissance, les Rencontres littéraires 2012 se sont intéressées à la marche et au rapport à la nature dans la littérature contemporaine. Avec Stéphane Audeguy, Jocelyn Bonnerave et Céline Minard. Un inédit de Stéphane Audeguy paraissait dans la collection Paysages écrits: Opera mundi.

  • 2011

    Un écrivain natif de Savoie, le poète et dramaturge Fabrice Melquiot, faisait découvrir à ses lecteurs la ville de Modane, où il a passé sa jeunesse ; Braderie des ombres, le troisième titre de la collection Paysages écrits, continuait par écrit cette évocation, entre poésie et autobiographie.

  • 2010

    C’était au tour de Maryline Desbiolles de revenir en Savoie, précisément à Ugine, sa ville natale, où elle entraîna le public dans une émouvante promenade littéraire. L’inédit Je vais faire un tour était publié à cette occasion.

  • 2009

    L’aventure singulière de Georges-Arthur Goldschmidt dans les mots et la langue, depuis l’allemand jusqu’au français, marquait un tournant : pour la première fois, un texte inédit accompagnait l’événement, donnant lieu à la publication d’Une langue pour abri, premier titre de la collection Paysages littéraires.

  • 2008

    L’art dramatique était au centre des Rencontres en 2008, avec deux dates, comme deux actes composés de représentations et de lectures des textes de Valère Novarina, interprétés par des acteurs d’exception.

  • 2007

    Les Rencontres rendaient hommage à Charles Dullin, « L’inoublié », fondateur du Théâtre de l’Atelier, dans sa ville natale de Yenne.

  • 2006

    Plusieurs écrivains et artistes entouraient John Berger, à la Chartreuse de Mélan à Taninges, pour des tables rondes et des expositions interdisciplinaires.

  • 2005

    Des Rencontres intitulées « Journalisme et Beaufortain » réunissaient le public pour une « leçon de journalisme » autour des figures d’Hubert Beuve-Méry, Pierre Fournier et Roger Frison-Roche.

  • 2004

    A La Motte-Servolex, différents spécialistes parlaient de George Sand, liée à la Savoie par un récit se déroulant sur les bords du lac du Bourget.

  • 2003

    La Maurienne accueillait des Rencontres littéraires consacrées à François Taillandier, qui y a placé un de ses romans, et à la mémoire de deux autres hommes de lettres de la vallée : Dom Bernardet (1903-1978) et le Père Guichardan – alias Jacques Ouvrard, auteur de romans policiers (1906-1985).

  • 2002

    A Gilly-sur-Isère, nous évoquions Paul Pilotaz, romancier discret originaire de l’endroit et grand ami de Jean Pauhlan, le directeur de la Nouvelle revue française.

  • 2001

    C’est le grand écrivain italien Mario Rigoni Stern, disparu en 2008, qui a inauguré les Rencontres littéraires en septembre 2001 au col du Petit Saint-Bernard, sur les lieux où il avait combattu en 1940 dans les rangs de l’armée italienne.