Action culturelle internationale en montagne Visites de découverte des patrimoines, rencontres littéraires, éditions
Do you moule à merveilles ? Au salon des sites remarquables du goût, en octobre 2014, l'artiste Laurent Moriceau présentait ses créations inspirées par un ustensile traditionnel: le moule à merveilles.
Accueil / Patrimoine et création / Commandes / Do you moule à merveilles ?

Do you moule à merveilles ?

Au salon des sites remarquables du goût, en octobre 2014, l'artiste Laurent Moriceau présentait ses créations inspirées par un ustensile traditionnel: le moule à merveilles.

    Commandes :
    Do you moule à merveilles ?

    Do you moule à merveilles ?

    Le projet Do you moule à merveilles ? consiste en une relecture d’un outil culinaire oublié : le moule à merveilles. Il a donné lieu à une démonstration artistique et gourmande au Salon des sites remarquables du goût à Beaufort, en octobre 2014.

    Le projet « Do you moule à merveilles ? » est né à l’occasion de la résidence de Laurent Moriceau au musée d’arts et traditions populaires Théodore Calbet, à Grisolles, avec le soutien technique de La cuisine, centre de création d’art et de design appliqués à l’alimentation, à Nègrepelisse, dans le Tarn-et-Garonne. Lors de la première visite de l’artiste au musée, aménagé à la manière d’un cabinet de curiosités, un ustensile retient son attention : un curieux appareil à pâtisserie en métal, composé d’une tige longue et présentant à son extrémité un dessin : un moule à merveille*. Son usage est simple : trempé dans une sorte de pâte à crêpe, il suffit ensuite de le plonger dans un bain d’huile bouillante. La pâtisserie est alors saisie, figeant définitivement dans la pâte devenue ferme la forme stylisée.

    Au-delà de l’étrangeté apparente de cet objet, ce qui séduit Laurent Moriceau est sa formidable aptitude à générer rapidement des formes pâtissières allant du simple au complexe, inaugurant un nouvel espace d’investigation formelle, propice à l’imagination, la collaboration, la diffusion et la gourmandise.

    Dépassant la simple relecture d’un objet patrimonial, l’artiste développe ici une œuvre collective d’envergure, associant dans sa réalisation de nombreux intervenants extérieurs (artistes, designers, écrivains, chorégraphes, architectes, stylistes ou critiques) auxquels il était demandé de réinvestir le moule, d’en réinventer les usages, les formes et les contours, d’imaginer pour la bouche et les yeux de nouvelles saveurs, de nouvelles présentations, de nouveaux modes de consommation.

    Yvan Poulain, Musée Calbet, 
Stéphanie Sagot, La cuisine centre d’Art et de Design

    * Les moules à merveilles portent également les noms de fer à beignet ou moule à beignet.

    Les moules à merveilles à Beaufort

    Démonstration gourmande en octobre 2014

    … au Salon des sites remarquables du goût

    A Beaufort, au Salon des sites remarquables du goût, les sonnettes sont devenues moules à pâtisserie dont sortaient des « merveilles ». Le public a pu se régaler de ces friandises artistiques, garnies par les soins de Dominique Briquet, Maître Restaurateur du restaurant hôtel Le Grand Bec à Pralognan-la-Vanoise.

    Trois moules à merveilles ont été créés pour cet événement. Ces outils de cuisine ont été réalisés à partir de deux sonnettes et d’une cloche fabriquée spécialement par l’entreprise Devouassoud à Chamonix.