Action culturelle internationale en montagne Visites de découverte des patrimoines, rencontres littéraires, éditions
Les chemins de l'hydroélectricité Les barrages de Savoie, interrompant les pentes et les cours d'eau de leur masse concave, inscrivent dans le paysage l'action des hommes, rappelant le temps où l'on apprivoisa les rivières pour en faire de l'énergie.
Accueil / Le pays d’art et d’histoire / Les thématiques / Les chemins de l’hydroélectricité

Les chemins de l'hydroélectricité

Les barrages de Savoie, interrompant les pentes et les cours d'eau de leur masse concave, inscrivent dans le paysage l'action des hommes, rappelant le temps où l'on apprivoisa les rivières pour en faire de l'énergie.

  • 8
    • 8 visites
Les thématiques :
Les chemins de l’hydroélectricité

Les chemins de l’hydroélectricité

L’hydro-électricité, la bande-annonce!

Avant de les voir de vos yeux, faites un petit tour entre torrents, cascades et turbines

Les chemins de l'hydroélectricité


Si l’on trouve des traces d’utilisation de la force motrice de l’eau dès le Moyen Age, c’est au XIXe siècle, et surtout au XXe, que cette exploitation va devenir industrielle. De formidables ouvrages d’art redessinent le visage des vallées pour transformer l’eau en électricité: Roselend, Tignes, le Mont Cenis sont célèbres, mais de nombreux sites moins connus illustrent aussi l’aventure des barrages hydroélectriques dans les hautes vallées de Savoie.



La société EDF s’engage avec la Fondation Facim sur les Chemins de l’hydroélectricité ® pour permettre au public d’aller à la rencontre des innovations technologiques et d’un savoir-faire unique.

La houille blanche : un patrimoine qui va vous électriser !

Au-delà de leur aspect imposant, ces ouvrages sont riches d’une histoire humaine, technique et industrielle exceptionnelle, que la Fondation Facim, en collaboration avec EDF – Unité de Production Alpes, s’attache depuis 2009 à faire découvrir à tous les publics. L’ouverture officielle de l’itinéraire Les chemins de l’hydroélectricité®, qui a eu lieu en 2015, s’inscrit dans une série d’actions à long terme : des études ethnologiques ont notamment permis de recueillir la mémoire des chantiers de construction et de mesurer l’impact des aménagements hydroélectriques sur le territoire. Côté grand public, la découverte de ces lieux magiques est une réalité : depuis l’été 2013, nos guides-conférenciers vous emmènent au cœur de plusieurs sites hydroélectriques et vous racontent le circuit de l’eau, du barrage à la centrale et jusqu’à nos ampoules.

Des ouvrages d’art aux commandes artistiques

Dès l’origine, la valorisation du patrimoine hydroélectrique a pris en compte la forte charge esthétique que portent ces installations : en 2011, à l’occasion des 50 ans de la centrale de Roselend-La Bâthie (Beaufortain), une première campagne photographique était commandée à Céline Clanet, en vue de la publication du livre « Du torrent au courant, des barrages et des hommes en Savoie« , édité par la Fondation Facim et Actes Sud.
En 2016/2017, l’artiste plasticienne Sylvie Bonnot a réalisé une commande photographique portant sur les quatre vallées du Pays d’art et d’histoire et couvrant l’événement exceptionnel de la vidange du barrage du Mont- Cenis.
Cette campagne s’est traduite par la publication d’un beau livre en partenariat avec Actes Sud, « Derrière la retenue, les chemins de l’eau en Savoie », où Sylvie Bonnot porte un regard sur la présence de l’hydroélectricité dans le paysage des Hautes vallées de Savoie. Au terme d’une année de travail, l’artiste a constitué un important corpus d’images qui montre comment barrages, conduites et usines cohabitent avec les autres usages de la montagne. La démarche artistique de Sylvie Bonnot, que l’on peut qualifier « d’exploratoire », n’aurait pas été possible sans l’accompagnement complice des agents d’EDF ainsi que de guides de la Fondation.

Pour prolonger ces actions, un parcours photographique sur « les Chemins de l’hydroélectricité » verra bientôt le jour avec l’exposition pérenne d’une cinquantaine de photographies de grand format exposées en extérieur: le parcours sera déployé de 2018 à 2020 à l’échelle Hautes vallées de Savoie autour des sites hydroélectriques et dans les villages et bourgs des fonds de vallée.

Trois études explorent l’aventure de l’énergie en Savoie

La Fondation Facim soutient des projets de recherche qui explorent l’aspect ethnologique et historique de l’hydroélectricité. Comment ces ouvrages se sont-ils construits, comment leur présence a-t-elle durablement renouvelé le paysage et le mode de vie des vallées alpines? De jeunes chercheurs mènent l’enquête et c’est passionnant.

Feuilleter l’étude Hydroélectricité en Beaufortain

Feuilleter l’étude Hydroélectricité en Tarentaise

Nos activités « Chemins de l’hydroélectricité »

8 résultat(s) correspondants à ma recherches

mode liste mode carte