Action culturelle internationale en montagne Visites de découverte des patrimoines, rencontres littéraires, éditions
Archipels d'altitude Neige, sport et soleil : ces vacances inventées au XX<sup>e</sup> siècle ont inspiré un nouvel urbanisme et révolutionné l'architecture de montagne.

Archipels d'altitude

Neige, sport et soleil : ces vacances inventées au XXe siècle ont inspiré un nouvel urbanisme et révolutionné l'architecture de montagne.

Les thématiques :
Archipels d’altitude

Archipels d’altitude

La « station de sports d’hiver »… une expression relativement récente pour un lieu né au XXe siècle. Car auparavant, personne n’aurait eu l’idée de monter si haut, dans le froid et la neige, pour le plaisir de la glisse !

Les stations naissent pour accueillir un sportif d’un genre inédit : celui qui, chaussé de planches de bois recourbées au bout, dévale les champs enneigés. Pour lui éviter d’épuisantes ascensions, pour le loger et le nourrir, les années 1920-1930 voient apparaître les remontées mécaniques et les hôtels ouverts tout l’hiver. Mais c’est au cours des Trente glorieuses que le ski se démocratise ; les stations se multiplient dans les Alpes, sous l’impulsion de l’Etat et de promoteurs privés.

La montagne se transforme en laboratoire d’aménagement du territoire. En altitude, les sites vierges se révèlent un terrain idéal pour des urbanistes novateurs, capables de transformer de paisibles alpages en domaines skiables et en « cités des neiges » futuristes.

Au pied des pistes, le patrimoine contemporain

A Courchevel, dès 1946, Laurent Chappis et son équipe énoncent les grands principes de la station skis aux pieds, et conçoivent des chalets d’avant-garde, faits pour se confondre avec les versants. Aux Arcs, Charlotte Perriand applique les principes de Le Corbusier à l’habitat de loisirs. Le Corbier, né en 1967 dans le cadre du Plan neige lancé par l’Etat, traduit l’enthousiasme de ces années-là en donnant à ses immeubles des noms comme Cosmos, Soyouz ou Baïkonour.

Ces expériences architecturales typiques des années 1950-1980 suscitent aujourd’hui un regain d’intérêt : avec le classement de beaucoup de bâtiments à l’inventaire des monuments historiques, les stations de ski font désormais partie du patrimoine du XXe siècle.

Banque populaire des Alpes
La Banque Populaire des Alpes accompagne la Fondation Facim dans sa mission de valorisation du patrimoine architectural des stations de sports d’hiver.

Nos activités « Archipels d’altitude »

23 résultat(s) correspondants à ma recherches

Filtrer

Filtrer

mode liste mode carte