Action culturelle internationale en montagne Visites de découverte des patrimoines, rencontres littéraires, éditions

Edition

Accueil / Edition
Ma+Montagne...+de+la+r%26eacute%3Balit%26eacute%3B+au+r%26ecirc%3Bve+-+Tome+10%2C+Vers+la+montagne+humaniste+%3F+La+montagne.+Errances+vagabondes

Editeur :
Fondation Facim
Nombre de pages :
343
Format :
21 cm x 29,7 cm
Nombre et type d'illustrations :
142 planches de photographies en couleur et 5 planches de schémas en noir et blanc
ISBN :
979-10-90671-06-5

Prix : 25,00 €
Poids : 1012g
Commander

Ma Montagne... de la réalité au rêve - Tome 10, Vers la montagne humaniste ? La montagne. Errances vagabondes

Laurent Chappis

Contribution à un nouvel aménagement de la montagne

« Avec ce dixième volume, Laurent Chappis poursuit son invraisemblable projet entamé en 2003 - consistant à proposer une vision personnelle pour le devenir des Alpes. Laurent Chappis présente ici une documentation qu'il a réunie tout au long de l'élaboration du projet de la «Montagne humaniste ». Si au cours de sa vie professionnelle, Laurent Chappis travaille méthodiquement à l'aide de documents rassemblés, classés, triés et rangés d'une manière rationnelle, il ne cesse de noter ses propres impressions ressenties au cours de randonnées qui l'amènent à arpenter vallées et versants, que ce soit pour répondre à des commandes ou pour son agrément personnel. Laurent Chappis conduit ses « errances vagabondes » en plein air, sur le terrain. Elles lui permettent de découvrir intimement les lieux et de croiser les gens qui les parcourent, les habitent, les fréquentent. Ces moments lui offrent les capacités à réfléchir librement. Se déplaçant, souvent seul, au rythme de ses pas ? marchés ou glissés, selon la saison ?, il part à la découverte du territoire, sans obligatoirement de buts précis. Ces moments nourrissent alors son imaginaire. Les « errances vagabondes » alimentent son travail de créateur. Elles donnent vie et espoir pour les propositions et les créations qu'il élabore sur place. Aujourd'hui, confronté à une mobilité plus limitée, Laurent Chappis oriente ses « errances vagabondes » vers la consultation d'une multitude d'ouvrages et d'articles traitant des montagnes alpines et européennes. Cette documentation nourrit à son tour ses capacités imaginatives et créatives. C'est de cette exploration par la lecture, fruit d'un enchaînement d'« errances vagabondes » menées chez lui, que Laurent Chappis rend compte ici. »

Jean-François Lyon-Caen, Architecte dplg, maître assistant à l'École Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble Responsable de l'équipe de recherche architecture-paysage-montagne

A propos de l'auteur

Pionnier de l'aménagement touristique de la montagne, à l'origine des concepts de « grenouillère », « front de neige », « piste interne à la station », Laurent Chappis, né en 1915 à Aix-les-Bains, a commencé sa carrière en 1946 dans les Trois Vallées et à Courchevel, station dont il a dressé le premier plan d'urbanisme avant d'intervenir à Chamrousse (Roche Béranger), aux Sept Laux, à Flaine, et de travailler durant une vingtaine d'années en Italie. Il termine sa carrière comme expert auprès de l'organisation mondiale du tourisme dépendant de l'ONU. Philippe Revil lui a consacré un ouvrage : L'Anarchitecte, paru aux éditions Guérin 2002.