Action culturelle internationale en montagne Visites de découverte des patrimoines, rencontres littéraires, éditions

Edition

Accueil / Edition
Art+religieux+des+vall%26eacute%3Bes+de+SavoieLire un extrait

Coéditeurs :
Fondation Facim et La Fontaine de Siloé
Nb de pages :
142
Format :
16.1 cm x 24 cm
Illustrations :
photographies couleur et N&B
ISBN :
978-2-908697-77-3

Pour commander

Rupture de stock

Art religieux des vallées de Savoie

Denis Cerclet, préface de Michel Barnier

Approche anthropologique de l'art religieux des vallées de Savoie.

« En contrepoint au bleu des glaciers, l'or des retables. Derrière l'austère façade des édifices, l'âme d'un pays [...]. Apparu en Savoie au début du XVIIe siècle, l'art baroque a proposé une nouvelle conception du monde réunissant les différences au sein d'une même Eglise. Transformées, ou reconstruites dès 1630, les églises des vallées de Maurienne et Tarentaise s'ornent d'un mobilier dont la beauté se veut à la hauteur du sentiment religieux qui anime les habitants. Mais l'art baroque savoyard est beaucoup plus qu'un art. Par lui, des générations de montagnards ont exprimé leur foi, parlé de leur vie, de leurs souffrances, de leurs espoirs aussi. Comme le paysage rural lentement dessiné par la main du paysan, comme les forteresses érigées aux frontières, l'art religieux écrit l'une des pages les plus dense de l'histoire de cette terre. » [Michel Barnier]

Approche anthropologique d'un riche patrimoine culturel et artistique, cet ouvrage appartient à la série d'ouvrages publiés par la Fondation Facim et la Fontaine de Siloé en lien avec la création de l'itinéraire de tourisme culturel « Les Chemins du Baroque » à l'occasion des Jeux Olympiques d'Albertville de 1992. La série est complétée par des guides présentant spécifiquement le patrimoine baroque de chacune des Hautes vallées : Chemins du Baroque en Tarentaise, Chemins du Baroque en Maurienne, et Chemins du Baroque en Beaufortain.

Auteurs

Denis Cerclet a obtenu son doctorat à l'Ecole des Hautes études en sciences sociales. Il a été chercheur contractuel à Paris et à Lyon, puis chargé de mission pendant quatre ans (1987-1991) au Conseil général de Savoie pour effectuer une recherche sur le patrimoine religieux des vallées de Savoie et concevoir l'itinéraire de tourisme culturel Les Chemins du Baroque, à l'occasion des Jeux Olympiques d'Albertville de 1992.

Il a été membre de la délégation internationale d'experts du Conseil de l'Europe (Conseil de la coopération culturelle, 1989-1991) dans le domaine de la valorisation du patrimoine et du tourisme culturel. Au sein de l'Université Lyon 2, il a créé l'institut universitaire professionnalisé Métiers des arts et de la culture (2000), devenu licence et master Métiers des arts, et en a été le directeur. Il participe, en tant qu'anthropologue, enseignant chercheur, aux projets d'organismes artistiques et culturels et de collectivités territoriales.