Action culturelle internationale en montagne Visites de découverte des patrimoines, rencontres littéraires, éditions

Edition

Accueil / Edition
Ma+montagne...+Du+r%26ecirc%3Bve+%26agrave%3B+la+r%26eacute%3Balit%26eacute%3B+-+Tome+1%2C+50+ans+d%27%26eacute%3Btudes+d%27urbanisme+en+montagne

Edition :
Fondation Facim
Nb de pages :
332
Format :
21 cm x 29,7 cm
Illustrations :
Cartes, photographies, schémas en noir et blanc
ISBN :
978-2-9533505-5-5

Prix : 20,00 €
Poids : 1210g
Commander

Ma montagne... Du rêve à la réalité - Tome 1, 50 ans d'études d'urbanisme en montagne

Laurent Chappis

L'architecte et urbaniste Laurent Chappis dresse ici l'inventaire détaillé de toutes les études qu'il a réalisées durant un demi-siècle dans les massifs français, italiens et ceux de nombreux autres pays.

Montagnard et skieur, il avait une approche reposant d'abord sur un parcours systématique du terrain à pieds ou en skis et ce quelles que soient les conditions climatiques. Mise au point après-guerre dans les Trois Vallées, sa méthodologie - penser les stations par les pieds - n'a jamais varié.

La Fondation Facim a soutenu la publication du livre de Philippe Révil consacré au parcours de Laurent Chappis, L'Anarchitecte (éd. Guérin).

Il semblait également important de mettre à la disposition des chercheurs, des étudiants, ou encore des architectes et urbanistes, ses confrères, le manuscrit complet de Ma montagne, du rêve à la réalité, dans lequel Laurent Chappis revient sur une expérience de 50 années.

Il s'agit du Tome 1 d'un important travail de réflexion et de prospective sur les Alpes européennes mené par Laurent Chappis depuis 2002 et achevé en 2010. Ce travail, entièrement publié par la Fondation Facim, comprend 10 tomes.

A propos de l'auteur

Pionnier de l'aménagement touristique de la montagne, à l'origine des concepts de « grenouillère », « front de neige », « piste interne à la station », Laurent Chappis, né en 1915 à Aix-les-Bains, a commencé sa carrière en 1946 dans les Trois Vallées et à Courchevel, station dont il a dressé le premier plan d'urbanisme avant d'intervenir à Chamrousse (Roche Béranger), aux Sept Laux, à Flaine, et de travailler durant une vingtaine d'années en Italie. Il termine sa carrière comme expert auprès de l'organisation mondiale du tourisme dépendant de l'ONU. Philippe Revil lui a consacré un ouvrage : L'Anarchitecte, paru aux éditions Guérin 2002.